Louise BOURGEOIS

Posté par ribambelles le 1 juin 2010

LOUISE BOURGEOIS

Louise BOURGEOIS dans C-Arts louise_bourgeois

 

Voici un petit condensé des dossiers pédagogiques

du centre Georges Pompidou

qui a consacré une exposition à cette artiste en 2008.

 

Louise Bourgeois est née en France en 1911 et vit à New York depuis 1938.

Son oeuvre, traversant le Surréalisme, l’Expressionnisme abstrait, le Minimalisme, est basée sur la mémoire, l’émotion, la réactivation des souvenirs d’enfance. Elle utilise tous matériaux et toutes formes.

Dès 11 ans, elle participe au travail de dessin des motifs de l’atelier de restauration de tapisseries anciennes de ses parents.

Elle est élève de Fernand Léger qui décèle sa vocation de sculpteur.

 

Louise Bourgeois was born in France in 1911 and live in New York since 1938. As a child, she used to help her parents in their workshop restoring old tapestry. Her work, crossing surrealism, abstract expressionism, minimalism, is based on memory, emotion and reactivation of childhood memories.

femme_maison dans C-Arts

Couleurs chaudes et froides,

 lignes droites et courbes,

 géométrie et éléments organiques

 coexistent

et représentent une métaphore

de la structure psychique de l’artiste,

faite de contrastes,

comme dans cette « femme-maison, 1946-1947.

Au-delà d’une revendication féministe,

le thème de la maison est le contenant idéal

de tous les souvenirs d’enfance.

Warm and cool colors, straight lines and curves, geometry and organic elements coexist and represent a metaphor of the artist’s contrasted psychic structure, like in this « woman-house », 1946-1947.

Beyond feminist demands, the theme of the house is the ideal container for all childhood memories

 

 

quarantania

Dans ce groupe de figures totémiques en bois de séquoia, nommée « Quarantania I », Louise Bourgeois veut exorciser le mal du pays et exprimer la fragilité de la verticalité et la peur de la chute.

Très hautes et minces, sans têtes ni bras, ces personnages sont inspirés par les navettes, instruments de travail de l’atelier de ses parents.

Elles sont peintes: - en bleu qui selon l’artiste représente « la paix, la méditation, l’évasion », - et en blanc, « couleur virginale, qui signifie le retour à la case départ ».

In this representation of totemic figures in wood named « Quarantania I », the artist wants to exocise her homesick and to express the fragility of verticality and the fear of falling. Very high and thin, without heads or arms, these characters are inspired by the needles used in her parent’s worhshop. In the artist’s opinion, blue means peace, meditation, and white is a virginal color meaning « back to square one ».

 spider

Spider, 1997

L’araignée qui tisse sa toile est associée à la mère et à son travail dans l’atelier de tapisseries.

 The spider weaving his spin, is associated to her mother and her work at the tapestry workshop.

 

Pour continuer la visite, voir le:  dossier complet du centre Pompidou

 

Voici un diaporama des oeuvres de Louise Bourgeois, avec en musique de fond, les 3 gymnopédies d’Eric Satie:

Here is a diaporama of Louise Bourgeois’s works, on a music of Eric Satie: The three Gymnopedies.

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

 

effervescence |
Les élèves de CM2, classe d... |
Ingeniero en Agricultura |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Goutte d'encre
| Yvon Delvoye
| APHRODITE ET LES SOIREES SE...