Carl Hiaasen

Posté par ribambelles le 17 décembre 2009

Carl Hiaasen 

Croco-deal, un polar délirant, avec plein de cinglés. Au début, j’ai accroché, mais, cette accumulation de situations rocambolesques, à la longue devient un peu indigeste et j’avais hâte d’en avoir fini avec cette aventure que j’ai terminée en diagonale

In english: « Nature Girl », an amazing thriller

Honey, militante écolo un brin siphonnée, a développé une sensibilité extrême aux enquiquineurs de tout poil. Lorsque dans la même journée elle perd son job à la poissonnerie du coin après avoir boxé son tripoteur de patron, Mr Piejack, et se retrouve harcelée en plein dîner par Boyd Shreave, un télémarketeur texan sans scrupule qui l’insulte copieusement au téléphone, le sang d’Honey ne fait qu’un tour. Bravant les réserves de son fils Fry et de son ex-mari Perry, elle entreprend de retrouver l’odieux casse-pieds et de lui infliger une bonne leçon. L’entêtement de la turbulente jeunefemme finira par l’entraîner, elle et sa petite famille, dans un incroyable imbroglio.

Biographie de Carl Hiaasen

L’univers de Carl Hiaasen est peuplé de personnages loufoques et caricaturaux en quête d’aventures rocambolesques aux dénouements incroyables. Sur fond de Floride, sa région natale, il dépeint les travers d’une Amérique décadente lorsqu’elle cède à la facilité. Chroniqueur auMiami Herald depuis de nombreuses années, il a publié plusieurs best-sellers édités dans le monde entier, dans lesquels il alerte les lecteurs des menaces qui pèsent sur notre société. Voyage au pays de la magouille (Miami Park, 1994), carnage à Miami ( L’arme du crocodile, 1994), constat des conséquences de la folie des grandeurs (Pêche en eau trouble, 1999), plaidoirie en faveur de l’écologie (Mal de chien, 2001), dérives médiatiques (Fatal song, 2003), satire acérée de l’empire Walt Disney(La souris aux dents longues, 2002) ou tableau de l’envers du rêve américain (Jackpot, 2005), Carl Hiaasen dénonce à tout va avec l’humour comme arme de prédilection. Spécialiste des polars au rythme soutenu, il a également écrit un livre pour enfants, « Chouette »(2005), ravissant hommage à la diversité, la nature, et la beauté de son pays. En 1996, l’un de ses ouvrages, Strip-tease, a été adapté au cinéma par Andrew Bergman. Il publie « Queue de poisson » en 2006 puis « Comme un poisson dans l’eau » l’année suivante mettant en scène un jeune garçon bien décidé à défendre la planète et à lutter contre la pollution, un roman écologique dans l’air du temps.

Carl Hiaasen’s official web site

http://www.carlhiaasen.com/index.shtml

A fantastic thriller. At the beginning, it was nice to read this book, but eventually, all these repeated incredible situations became very heavy and finally I skimmed through the book to finish it quickly.

« Nature Girl »:

Honey Santana – impassioned, willful, possibly bipolar, self-proclaimed « queen of lost causes » – has a scheme to help rid the world of irresponsibility, indifference, and dinnertime sales calls. She’s taking rude, gullible Relentless, Inc., telemarketer Boyd Shreave and his less-than-enthusiastic mistress, Eugenie – the fifteen-minute-famous girlfriend of a tabloid murderer – into the wilderness of Florida’s Ten Thousand Islands for a gentle lesson in civility.

What she doesn’t know is that she’s being followed by her Honey-obsessed former employer, Piejack (whose mismatched fingers are proof that sexual harassment in the workplace is a bad idea). And he doesn’t know he’s being followed by Honey’s still-smitten former drug-running ex-husband, Perry, and their wise-and-protective-way-beyond-his-years twelve-year-old-son, Fry. And when they all pull up on Dismal Key, they don’t know they’re intruding on Sammy Tigertail, a half white/half Seminole failed alligator wrestler, trying like hell to be a hermit despite the Florida State coed who’s dying to be his hostage . . .

 

 

 
 

Laisser un commentaire

 

effervescence |
Les élèves de CM2, classe d... |
Ingeniero en Agricultura |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Goutte d'encre
| Yvon Delvoye
| APHRODITE ET LES SOIREES SE...